Suite à de nombreux changement conceptuel, ce projet est maintenant (uniquement) litéraire.

Pour la petite histoire

Tout d'abord, j'étais dans le groupe Clouds of Sadness où j'ai retravaillé trois de leurs chansons et où j'ai écrit cinq chansons, excepté l'une de ces dernières, ces chansons sont devenue un concept lié à une nouvelle écrite pour l'occasion.

J'ai en suite pensé qu'il pourrait y avoir des suites à cette nouvelle.

Le cinq décembre mil neuf cent nonante neuf, les autres membres de Clouds of Sadness et moi-même avons séparé notre chemin d'un commun accord. Ce jours là, sur le chemin du retour, je pense à créer un projet qui reprendrait ce concept avec sa nouvelle dont je ferais un roman et ses paroles (excepté celles dont je ne suis pas entièrement l'auteur dont je n'ai repris que l'idée de base pour entièrement les ré-écrire, ce qui fût fait dés mon arrivé à la maison).

Les jours suivant, clarifiant le concept, j'en était à l'idée d'une quadrilogie et avec la volonté d'écrire une musique néo-baroque afin de cadrer avec l'époque durant laquelle se déroule le roman. À cet effet, j'ai commencé à écrire la musique de la première chanson de façon très méthodique; j'ai aussi choisi Hypocrisies unveiled comme nom pour ce projet, ce qui était lié à une idée de titre pour ce concept que j'avais du temps où j'étais dans le groupe sus-mentionné. Par la suite, j'ai préféré le nom Unveiled hypocrisies qui me semble plus approprié.

En janvier deux mil, je décide de mettre ce projet de côté par manque de temps.

En janvier deux mil deux, je reviens au roman pour y travaillé, depuis, j'y écris de temps à autre.

En février deux mil trois, je décide que ce projet ne serait plus musical et que les paroles serait des poèmes intégrés au roman. Je crée également le présent site.

Le treize mars, je décide qu'Unveiled hypocrisies ne sera que le nom de ce site.

Le trois août deux mil quatre, je décide de ne faire qu'une trilogie, le quatrième volet étant trop différent et trouvant, avec le recul que ce n'est pas une bonne idée.

En août deux mil six, je traduis le roman en français afin de trouver plus facilement un éditeur en Belgique ou en France.

En janvier deux mil dix, je décide d'intégrer les suites du premier roman à celui-ci sans toute foix avoir une idée fixe à ce sujet, il peut s'agir de nouvelles suivant le roman ou bien de la fin de celui-ci, une chose est sûr, je n'ai écris que des idées pour ces suites et je n'ai pas envie de les développer outre mesure.

En novembre deux mil treize, j'ai une idée pour changer complètement la fin de l'histoire qui vient de ma volonté d'être en accord avec la personne que je suis devenu. À vrai dire, le but est de ne pas avoir fait tout cela pour rien car, depuis un certain temps, je ne me permettrais pas de publier le roman tel cal tant il m'est devenu étrangé. Néanmoins, je ne suis pas pour autant sûr d'achever un jour ce roman.

À ce propos, j'aimerais faire la présente déclaration à propos de ce projet litéraire:

À propos des présents écrits

Évoluant en tant que personne et en tant qu'auteur, ce que j'ai écrit par le passé n'est pas nécessairement représentatif de ce que je pense maintenant. De fait, dans la plupart des cas, ce ne l'est pas.

Dans le cadre du présent projet, en changeant la fin de l'histoire (qui reste à écrire), j'ai trouvé un moyen d'être cohérent avec mes idées présentes. Néanmoins, personne ne peux concidérer aucun des écrit dévoilé jusqu'à présent comme représentatif de ce que je pense, au contraire, les concidérer par eux-même entrainerai plutôt une mésinterprétation. Veuillez concidérer ces paroles (en ce inclus celles écrites et co-écrites pour Clouds of Sadness) comme non représentatif de ce que je pense.

Le quinze mai deux mil quinze, ce site est enfin traduit en français. J'ai gardé le nom Unveiled hypocrisies pour des raisons pratiques.